top

Contenus web : pourquoi ne pas les rédiger vous-même

Si l’on me sollicite énormément pour rédiger des textes destinés à des sites et blogs professionnels, il m’arrive encore régulièrement d’intervenir sur des projets web pour lesquels le client ne valide pas l’option « rédaction de contenus » proposée dans le projet. Compte-tenu de l’enjeu des contenus web, est-ce une démarche réellement pertinente ?

Écrire soi-même ses contenus : une fausse bonne idée ? 

Si l’on me sollicite énormément pour rédiger des textes destinés à des sites et blogs professionnels, il m’arrive encore régulièrement d’intervenir sur des projets web pour lesquels le client ne valide pas l’option « rédaction de contenus » proposée dans le projet. 

Faire l’économie de quelques centaines ou milliers d’euros (selon la volumétrie) en prenant à sa charge une mission au lieu de la déléguer est une motivation que je peux comprendre. Oui, mais… La réalité, c’est que dans la majorité des cas le client n’a pas le temps, la compétence ou les ressources en interne. Ce qui va l’amener :

  • Soit à changer d’avis et déléguer cette mission dans un timing bien moins propre à travailler de façon qualitative ; 
  • Soit produire des contenus peu différenciants, qui manqueront d’impact, ou des contenus qui ne respectent pas les bonnes pratiques SEO donc pas performants. 

La pensée que « je peux bien écrire des textes pour présenter mon activité ou mon offre » est légitime. Si le client connaît bien son entreprise et ses produits, il connaît moins…

  • Les enjeux actuels du contenu web : exit le bon vieux argumentaire produit, coucou le storytelling et le copywriting ;
  • Les bonnes pratiques qui permettent à un contenu de ranker et de générer du trafic. 

En gros, comment satisfaire Google ET les utilisateurs. Être trouvé ET convaincre. 

Contenus web : pourquoi sont-ils si importants ?

Article de blog, fiche produit, page de contenu, newsletter ou livre blanc… L’explosion du digital va de pair avec celle du contenu web, indispensable pour donner de la visibilité à un site et le faire vivre. Si le contenu est devenu un pilier de la communication digitale, c’est qu’il renvoie à plusieurs enjeux :

Produire des contenus performants

La qualité du contenu est en effet prépondérante dans l’algorithme de Google. Il est question de volume de texte mais aussi de structure, de liens, de mise en forme, etc. La mise en place de mots-clés judicieusement identifiés et placés, ainsi que de balises Hn, est nécessaire pour produire du contenu performant. Les liens internes et les ancrages ont aussi leur importance. Si ces termes ne vous parlent pas… c’est qu’il vaut missionner un rédacteur web pour produire des contenus qui rankent 😉 

Séduire les internautes avec des contenus qualitatifs

Au-delà de créer du trafic sur votre site, vos contenus ont aussi pour vocation de séduire vos visiteurs. Pour vous différencier de vos concurrents, plusieurs facteurs : 

  • Fournir aux internautes des informations à forte plus-value, en lien avec les questions qu’il se posent. C’est une manière de valoriser votre expertise sur les sujets en lien avec votre domaine d’activité.
  • Démarquer votre entreprise ou votre marque avec un discours différenciant et en phase avec son ADN. Mais aussi, créer de l’émotion avec un storytelling convaincant, un ton décalé, une ligne éditoriale qui crée de la valeur pour vos lecteurs. 

2 solutions rédiger des contenus pour votre site web

Confier la rédaction de contenus à un indépendant ou une agence

Lorsqu’on ne connaît ni les process, ni les tarifs de rédaction web, plusieurs questions peuvent nous freiner à missionner une agence ou un indépendant sur ce sujet. Quelques réponses aux questions que vous pourriez vous poser :

  • Combien ça coûte ? 
    Les commandes de rédaction sont le plus souvent chiffrées au nombre de mots. Ce qui vous est facturé, c’est donc une quantité de texte. Généralement, on compte 0,10 € / mot pour une qualité de rédaction correcte, sur un sujet accessible. Pour produire des contenus « experts » ou plus qualitatifs, les tarifs de rédaction peuvent augmenter 0,12 €, 0,14 € le mot. À cela est généralement ajouté un travail préparatoire qui vise à appréhender votre identité de marque, le ton approprié ou encore la matière utile à la rédaction. Notez que le discours de marque, qui requiert une réflexion stratégique, est une prestation différente de la rédaction à partir d’un brief.
  • Comment bien préparer un brief ?
    Pour produire du contenu, un rédacteur ne part pas de rien. S’il s’agit d’articles ou de guides pour un blog d’expert, il pourra facilement faire des recherches afin de rédiger les contenus. J’ai personnellement rédiger des guides sur comment tronçonner un arbre ou aménager une crèche selon la méthode Montessori, sans avoir l’expérience de ces sujets. En revanche, s’il s’agit de rédiger la présentation de votre marque ou les descriptions de vos produits, il est indispensable de donner à votre rédacteur des éléments sur lesquels s’appuyer.
  • Un externe peut-il produire du contenu pointu sur mes sujets ? 
    Tous les rédacteurs web n’interviennent pas sur des sujets très techniques ou pointus, mais certains profils peuvent répondre à ce type de commandes. Ecrire sur le deep learning ou le supply chain management, la pédagogie Froebel ou la téléphonie IP : no problem, je m’adapte !
  • Les mots-clés et les briefs SEO, kezako ? 
    Essentiels à la visibilité de votre site, les mots-clés stratégiques sont ceux qui vont être utilisés dans vos contenus pour permettre le référencement par Google. Ils doivent être judicieusement identifiés en fonction du nombre de recherches par mois, de la pertinence avec votre contenu ou encore de la concurrence. Chaque page travaille un mot-clé principal et des mots-clés secondaires et peut aussi utiliser les questions les plus fréquemment posées par les internautes.

Vous former à la rédaction de contenus

Dans l’optique de produire des contenus fréquents, capitaliser sur des ressources internes (recrutement ou formation) peut s’avérer plus rentable sur le long terme. Les compétences à acquérir pour rédiger vos contenus web renvoient à plusieurs domaines d’expertise : la rédaction, la stratégie et le SEO. En effet, une belle maîtrise de la langue et des techniques de rédaction sans la connaissance des bonnes pratiques de référencement naturel vous permettra de produire des contenus agréables à lire… qui n’émergeront pas dans les nombreux résultats de Google. De même, si votre stratégie de contenu n’est pas appropriée, elle ne ciblera peut-être pas les bons contacts sur les bons sujets.

Au-delà de l’acquisition de ces compétences, il existe un pré-requis qui concerne le positionnement de votre entreprise. De ce positionnement découlent votre discours, votre ton de marque, vos messages-clés : autant d’éléments qui permettent de construire une stratégie de contenu créatrice de valeur et de trafic.

Un projet de rédaction ?

Vous êtes à un clic du bon contact. Même si vous travaillez dans la tech et que le sujet est pointu 😉